Fred Schneider : le design en sculpture…

Fred Schnei­der, ce Suisse qui est un des fon­da­teurs du desi­gn gra­phique fran­çais a consa­cré avec suc­cès les der­nières années de sa vie à la pein­ture et à la sculpture.
Il se retrouve deux fois dans l’ac­tua­li­té pour :

 la mise en place d’uns sculp­ture géante Blue Focus, dans un parc de Meu­don, et

 une expo­si­tion rétros­pec­tive de ses œuvres.

Amis desi­gners, n’ayons pas la mémoire courte…

Fred Schneider
Fred Schnei­der s’est éteint le 7 avril 2006 à l’âge de 63 ans Fred n’est plus.

Durant ses der­nières années, ayant confié son stu­dio à Oli­ver, son fils (desi­gner et artiste, lui aus­si), il s’est consa­cré à la pein­ture et la sculp­ture qu’il déve­lop­pait dans son magni­fique, et immense, studio.

Son der­nier para­dis sur terre ?

Admi­rable Desi­gn y a consa­cré une « gale­rie », allez y faire un tour, cela vaut la visite :

Gale­rie Fred
Blue Focus, œuvre en verre de Fred Schneider

Vous serez frap­pés par la trans­po­si­tion gra­phique de son métier de desi­gner dans le monde de l’art.

Pour ceux qui l’on connu et pour ceux qui sou­haite le décou­vrir, une expo­si­tion rétros­pec­tive se tient du 16 octobre au 13 décembre (15 bd des Nations Unie à Meu­don – 01 49 66 68 90 -
RER ligne C Sta­tion : Meu­don Val-Fleury).

Ver­nis­sage le 15 octobre à par­tir de 19:00.
Alice et Oliver perpétuent le talent de Fred Schneider

Quant à la sculp­ture Blue Focus, c’est une sculp­ture contem­po­raine de Fred Schnei­der, un anneau de deux mètres de dia­mètre, en verre avec résine et pig­ments bleu et noir. Acquise par la ville de Meu­don en hom­mage à l’ar­tiste, à titre post­hume, elle offre au patri­moine de la ville une œuvre contem­po­raine évo­quant l’u­nion, le par­tage cultu­rel et l’ou­ver­ture sur le monde.
L’an­neau prend une place majes­tueuse dans le parc du Pota­ger du Dau­phin à Meudon.

Allez voir ce site des­crip­tif, clair et inté­res­sant qui dévoile les secrets de sa créa­tion et de son ins­tal­la­tion. On y com­prends l’im­pli­ca­tion forte et res­pec­tueuse de sa femme Alice et de son fils Oliver…

A voir