Si toutes les marques portaient le même nom…

Trouver une marque originale, c’est possible… à condition que les briefings ne soient pas identiques recherchant tous l’évocation de valeurs, d’harmonie, etc.

Cyril Gaillard, patron de Bénéfik, est bien placé pour nous en dire plus sur la recherche de noms de marques aux fidèles (nombreux) d’Admirable Design : c’est son métier !

admirable_design_colombes.jpg

Quel est le point commun entre du café, une mutuelle, un placement bancaire, une crème, un parfum, du vin et une agence immobilière ? Tic tac tic tac tic tac…Time’s up. La réponse est (roulement de tambour) : leur nom. 

Tous ces produits ou sociétés portent tous le doux nom de Harmonie. Nous aurions pu prendre un autre dénominateur commun : osmose, essentiel, synergie, équilibre etc. Les gens qui s’intéressent aux marques ne s’en étonnent guère. 

Une marque est un ensemble de signes qui font sens et permettent de faire naître par moult artifices et stratégie un imaginaire cohérent autour d’un nom. Mais pour le créateur de nom, c’est un peu différent. D’abord parce que le client ne vous demande pas de lui créer une marque mais un nom. Un nom qui devra véhiculer à lui seul un imaginaire fort sans autres signes qui pourraient le renforcer, le compléter, bref lui donner une plus grande envergue, transformer le piaf en aigle royal.

admirable_design.logotypes.jpg

C’est là que les choses se compliquent et que l’extrémité de l’entonnoir se rapproche peu à peu de la pointe d’une aiguille. Et votre client une fois énumérée la liste de vos néologismes produits pour éviter l’écueil d’un problème juridique de vous proposer une batterie de noms plus évocateurs, plus descriptifs soit de leur activité soit d’une notion qui leur est chère. Et les notions par les temps qui courent sont à peu près toujours les mêmes quels que soient les secteurs : le développement durable, l’équilibre, le bien être, le retour à des vraies valeurs, la performance…l’harmonie.

Le droit permet tant qu’il n’y a pas risque de confusion de déposer plusieurs fois le même nom : pour un café, une salle de sport, du vin, un piano…Conséquence, les territoires de marque s’entrecroisent, se chevauchent de plus en plus ne serait-ce que parce que les marques usent et abusent des noms dans l’air du temps. Si bien que le consommateur pourrait se faire un caddie de tous les produits qui portent le même nom comme s’il adhérait à une philosophie que se partage différentes marques. 

Le juridique qui pèse sur nos épaules partage avec l’objectif d’une image de marque un point commun fondamental : se différencier pour ne pas être confondu dans la masse grandissante des « objets de consommation ». 

Alors chers clients le jour où nous vous présentons des noms vierges de tout autre artifice, dîtes-vous que ce n’est là qu’un socle qui plus il sera différent, plus vous le serez aussi. Ainsi naîtra entre ce nouveau nom et votre projet une splendide, une magnifique, une somptueuse HARMONIE.