Maïmé nous a quitté…

 Maï­mé Arno­din, née en 1916, s’en est allée un jour de ce mois de février. Une pion­nière sty­liste, publi­ci­taire, desi­gner. Elle crée une agence de style Mafia exi­gente et déca­lée, avec Denise Fayolle (décé­dée en 1995) lance une ligne de mobi­lier d’a­vant-garde chez Pri­su en 1958, découvre Andrée Put­mann, etc. Nous lui devons tous un petit quelque chose. Mer­ci Maïmé.