Philippe Starck : auto-mythe !

Sacré Phi­lippe ! Il n’aime pas les expos, mais fait un super show à Beau­bourg sans les trucs et machins qui l’ont ren­du célèbre, il est desi­gner mais rejette le desi­gn, il crée des objets mais aime par­ler de dieu, star il dit recher­cher la soli­tude. Un jour, il se trou­ve­ra n’en dou­tons pas ; mais il sera per­du pour nous. En atten­dant, allez voir ses rup­tures et para­doxes jus­qu’au 12 mai.