Clown cloné !

A chaque époque ses copies, ses mal­fa­çons, ses faux…

On connaît les faux Picas­so, les fausses blondes, les faux bri­quets Dupont, les faux n°5. Mais voi­ci une nou­velle façon de se …démar­quer !

admirable_design_marques-8.jpg

Les histoires de faux se terminent mal en général !

Quelle belle idée de de se pla­cer dans un jar­din public anglo-saxon, d’ac­cro­cher un énorme sigle « M » jaune comme qui vous savez, de se dégui­ser en clown rouge et jaune comme celui que vous connais­sez, et d’at­ti­rer les badauds !

Après, c’est selon votre ima­gi­na­tion, avec ou sans com­plice : pick­po­cket, vol, escro­que­rie à la naï­ve­té des enfants et de leurs mamans, bref, c’est à vous de voir… 

Cela dit, assu­rez-vous qu’un homme en uni­forme un peu curieux, ne pointe le bout de son bâton dans les parages. A plus forte rai­son s’ils sont deux.

Car vous ris­quez de ter­mi­ner en Big Mac, vous dans le rôle de la viande et de la lai­tue, direc­tion le panier à salade ! 

De nos jours, les marques sont défen­dues comme des Renoir et des Rolex. 

C’est ras­su­rant…