Perspectives pour nos lendemains…

Phi­lippe Cahen, est un créa­teur-conseil en pros­pec­tive auprès des entreprises.

Régu­liè­re­ment il par­tage avec Admi­rable Desi­gn ses inter­pré­ta­tions des petits signes annon­cia­teurs de grands lendemains.

Tou­jours passionnant…

admirable_design_bebes.jpg

Signal faible 1 : la France, pro­vi­soi­re­ment … ou défi­ni­ti­ve­ment plus âgée ?

En 2009 selon l’Insee en jan­vier, la popu­la­tion fran­çaise a crû de 346 000 per­sonnes dont 4/5 (275 000) en solde posi­tif des nais­sances sur les décès et 1/5 (71 000) par solde migra­toire posi­tif. Sur cette crois­sance, il y a chaque année envi­ron 2/5 (162 000) « non-morts », c’est-à-dire des per­sonnes béné­fi­ciant d’une vie plus longue. 

Ces 162 000 annuels expriment bien le vieillis­se­ment de la popu­la­tion que doivent sou­te­nir à terme les nais­sants et les immi­grants si l’on reste à 2 enfants par femme à défaut de voir sa popu­la­tion régres­ser en nombre.

Signal faible 2 : un para­digme pro­vi­soi­re­ment ten­dance … l’écosystème.

Si l’écosystème dési­gnait et désigne un ensemble d’êtres vivants coha­bi­tant har­mo­nieu­se­ment, aujourd’hui cela désigne le sys­tème autonome. 

J’ai lu ce mois pour les états géné­raux de l’industrie « poli­tique d”« éco­sys­tème », via une orga­ni­sa­tion de l’in­dus­trie en filières », et encore « le suc­cès d’An­droid en per­met­tant la crois­sance d’un vaste éco­sys­tème », et encore « James Came­ron « a créé tout un éco­sys­tème autour de son film ».

A part le côté mode du concept … c’est très astucieux.

admirable_design_dragon-rouge-chine.jpg

Signal faible 3 : un éco­sys­tème qui ne plaît pas
Les signaux de décembre m’on conduit à créer en jan­vier un dos­sier ras­sem­blant les signaux démon­trant une forme de volon­ta­risme domi­na­teur de la Chine. 

Je n’ai pas été déçu : Google menace de se reti­rer de Chine car pira­tage, la Chine pré­empte la fré­quence accor­dée à l’U­nion euro­péenne pré­tex­tant le retard pris par Gali­leo, la Chine a tes­té avec suc­cès un sys­tème de défense aérien inter­cep­tant un mis­sile en vol sans pré­ve­nir les autres puis­sances, ce qui est la règle, etc. Les exemples ne manquent pas.

La Chine déve­loppe son écosystème.
admirable_design_industrie.jpg

Signal faible 4 : l’industrie fran­çaise, une situa­tion qui doit être provisoire
Les états géné­raux de l’industrie ont fait l’objet en jan­vier d’un rap­port intermédiaire. 

Ce rap­port est pas­sion­nant (pour qui le veut, me retour­ner la Lettre avec « indus­trie » dans l’objet). J’ai noté en par­ti­cu­lier une pro­gres­sion lente de la valeur ajou­tée (+4,3 % entre 2000 et 2008, contre +16,5 % en Alle­magne), et un recul des taux de marge. Le rap­port note par­mi les causes : une « culture de la créa­ti­vi­té insuf­fi­sam­ment déve­lop­pée », une crois­sance des entre­prises « trop peu encou­ra­gée », des rela­tions avec le monde de la recherche « insuf­fi­sam­ment structurées »…

Le rap­port sug­gère de mettre davan­tage en œuvre une poli­tique d”« éco­sys­tème », via une orga­ni­sa­tion de l’in­dus­trie en filières. Quand je vous disais que l’écosystème était la solu­tion à tous les maux …

Je ne sau­rais conseiller d’introduire la pros­pec­tive dans les solu­tions créatives.

Signal faible 5 : la terre arable est rare, donc chère, donc rentable.

Cela fait plu­sieurs années que ce signal faible s’allume. Ce mois de jan­vier 3 signaux l’ont ren­du encore plus voyant : 

1. La loi sur la moder­ni­sa­tion de l’A­gri­cul­ture (LMA) va sans doute les pro­té­ger en France. Pour­quoi suf­fit-il de por­ter un esca­lier au réper­toire des monu­ments his­to­riques pour sau­ver une mai­son que l’on peut repro­duire à l’identique moyen­nant argent, alors que la terre arable met des cen­taines d’années à se créer …

2. La finance va peut-être la sau­ver : les retours sur inves­tis­se­ment, sur 10 ans, sont éva­lués entre 10 % et 40 % par an pour les exploi­ta­tions situées en Europe, 400 % en Afrique.

Charles Beig­be­der fon­da­teur de Self­trade et de Poweo veut lever 5 M€ en intro­dui­sant en Bourse sa socié­té d’a­gri­cul­ture ukrai­nienne Agro­Ge­ne­ra­tion. Il ne fait que suivre ADM, Car­gill, Binge, Drey­fus, Glen­core en Ukraine et d’autres en Rus­sie, les Chi­nois en Afrique, les Emi­ra­tis en Aus­tra­lie, au Sou­dan ou au Pakis­tan, les Coréens à Madagascar.

La finance va-telle sau­ver la terre arable ?

Signal faible 6 : le com­merce est pro­vi­soire, la terre arable est pratrimoniale

Bien sûr, un m² de com­merce n’est pas un m² de terre arable. Mais en France, il n’y a pas obli­ga­tion comme en Alle­magne de construire le par­king sous le com­merce, lui-même sur plu­sieurs niveaux. En jan­vier, Pro­cos a éta­bli un état des lieux après le vote de la loi de moder­ni­sa­tion de l’é­co­no­mie (LME) à l’é­té 2008. 

Le com­merce est parait-il en crise (baisse de CA et de fré­quen­ta­tion) et l’on auto­rise en 2009 4 mil­lions m² de nou­veaux com­merces comme en 2008 qui fut glo­ba­le­ment une bonne année. Ces chiffres ouvrent une double lec­ture : c’est trop d’ouvertures ou il y aura des fermetures.

Pour en savoir beau­coup plus voi­ci Le site de Phi­lippe Cahen