Irak design

Quelques lec­teurs d’Ad­mi­rable Desi­gn, nous ont fait part de leur inté­rêt pour le desi­gn de guerre. Bon… Dans la mesure ou les tanks et les avions devront exis­ter tant que les hommes ne seront pas rai­son­nables, arrê­tons-nous donc quelques ins­tants sur le desi­gn de l’ac­tua­li­té. Ques­tions de responsabilités.

Le design de guerre

faceavion300w.jpg
Un desi­gn de protection.

On ne peut pas com­prendre les fon­da­men­taux du desi­gn de guerre si l’on ne regarde pas, au moins pour un ins­tant, en arrière. Sans remon­ter aux guerres d’A­lexandre le Grand, ou de César qui uti­li­saient déjà du maté­riel de pro­tec­tion à base de métal et de « desi­gn pour impres­sion­ner l’ad­ver­saire » on peut s’ar­rê­ter au moment du Moyen Age en Occident.

Les nobles dans leurs armures métal­liques mon­tés sur des che­vaux eux-mêmes pro­té­gés d’ar­mures, asso­ciaient la néces­si­té d’une sécu­ri­té maxi­mun, d’une rela­tive légè­re­té, d’une mobi­li­té des gestes. Et sur ce plan, cer­tains créa­teurs d’ar­mures étaient plus avan­cés que d’autres.Les notions d’er­go­no­mie exis­taient déjà, bien enten­du ! On peut les consi­dé­rer comme des arti­sans-desi­gners dans la mesure où ils devaient inté­grer de nom­breuses contraintes fonc­tion­nelles dans leurs oeuvres.art128-2.jpg

Ajou­tons à cela la néces­si­té esthé­tique qui était por­teuse de deux objectifs :

- la pre­mière était d’i­den­ti­fier le sei­gneur com­bat­tant, en expri­mant sa richesse, son pou­voir et ses armes fami­liales (le logo, dirait-on aujourd’hui.)Question d’i­mage iden­ti­taire, vitale sur les champs e batailles.

- la seconde était d’im­pres­sion­ner l’ad­ver­saire ! D’où des desi­gns et des cou­leurs agres­sifs ou fai­sant réfé­rence aux peurs de l’é­poque : le diable, les fauves, les dra­gons, etc.
avion1-300w.jpg
Viri­li­té d’abord…

On aura com­pris que rien n’a fon­da­men­ta­le­ment chan­gé depuis cette époque. George Bush joue son poste de pré­sident sur l’i­mage et la per­for­mance de son armée. Les chaînes de télé­vi­sion retrans­mettent des images de machines, d’en­gins plus impres­sion­nants les uns que les autres.
helico1-300w.jpg

Il s’a­git de mon­trer des desi­gns et des images virils, qui là aus­si, ont deux objec­tifs prin­ci­paux – en dehors de celle d’emporter la vic­toire, of course …-

- entraî­ner l’adhé­sion des popu­la­tions et des sol­dats amé­ri­cains, trans­for­més en héros d’une cause juste qua­si reli­gieuse. Avant même l’en­ga­ge­ment du conflit sur le ter­rain, ils ont eu droit à des démons­tra­tions du déploie­ment mili­taire : la pré­sence d’en­gins puis­sants aux desi­gns guer­riers sur tous les écrans pen­dant plu­sieurs mois.
helico2-300.jpg

- impres­sion­ner les puis­sances enne­mies. Ne voyons-nous pas sur les avions ou les tanks des décors qui reprennent les machoirs ouvertes de requins ou l’i­mage de dra­gons. Impres­sion­ner l’i­ma­gi­naire de popu­la­tions mili­taires et civiles par la crainte et la peur. Ce n’est pas nouveau.
nopilot300w.jpg
Un desi­gn qui fait rêver !

Para­doxe du maté­riel de guerre. Tout le monde est prêt à le condam­ner. Et pour­tant il est por­teur d’un mythe de puis­sance, de viri­li­té voire de sexua­li­té, qui touche le plus pro­fond de l’homme.

 Cer­taines esthé­tiques de guerre sont belles, il ne faut pas se le cacher. Il suf­fit de regar­der cer­taines images qui illus­trent cet article ! Ou sim­ple­ment de s’in­ter­ro­ger sur la place des armes dans les films à suc­cès dans le monde entier. Sans par­ler de la vague per­ma­nente des films de guerre régu­liè­re­ment en tête des hits parades.
hummer300w.jpg

Devons-nous le regret­ter ? Le desi­gn devrait être por­teur de plus de dou­ceur et d’har­mo­nie, de rêves et de poé­sie dans le quo­ti­dien de notre pla­nète sur­peu­plée. Appor­ter la res­pi­ra­tion, le plai­sir voire un peu de culture dans un uni­vers de la consommation.

 Faut-il condam­ner pour autant les desi­gners qui tra­vaillent sur les armes ? Ou ne faut-il pas mieux condam­ner notre hypo­cri­sie per­son­nelle face à la marche du monde ? Mais, je crains de dépas­ser le cadre d’Ad­mi­rable Design … quadri300w.jpg

Le desi­gn de guerre existe, nous ne pou­vons pas le taire et les pro­fes­sion­nels qui l’exercent sont dignes de res­pect au même titre que ceux qui designent les auto­mo­biles ou les fours à micro ondes. Sou­hai­tons seule­ment qu’un jour, faute de demande, ils aient à se recon­ver­tir dans le desi­gn des jouets ou du snowboard.
Ce jour là nous méri­te­rons ce beau nom d”  »homme ».
porte300w.jpg
Un site où trou­ver les arme­ments et engins enga­gés dans le conflit ira­kien : CNN