Le design et le vandalisme dans les grandes surfaces.

Le desi­gn au ser­vice de la sécurité…Admirable Desi­gn, avec le Desi­gn Coun­cil, pour­suit sa série d’ar­ticles sur ce sujet d’ac­tua­li­té, avec le Tes­co et la sécu­ri­té dans un super mar­ché. Après les vête­ments anti agression,l’abrit de bus propre, le pot de pein­ture anti­vol et le cad­die que l’on ne vole pas, c’est au tour du point de vente ! Quelles sont les 3 ques­tions que se pose un voleur avant son coup ? Réponse …

Design anti-crime n°5

Le desi­gn contre le van­da­lisme dans les grandes surfaces.
200w.jpg

Les 3 ques­tions du voleur…

Les vols, les agres­sions sont le lot des super­mar­chés et des par­kings. Les desi­gners de Tes­co, la célèbre chaîne anglaise ont tra­vaillé avec la Crime Asso­cia­tion pour repen­ser le desi­gn des super­mar­chés de la marque.

Se mettre d’a­bord dans la tête d’un cri­mi­nel, qui se pose tou­jours les 3 mêmes questions :

Puis-je être vu ?

Si je suis vu, est-ce que l’on va me remarquer ?

Si je suis vu et remar­qué qu’est-ce que l’on peut faire pour empê­cher ma fuite ?
marche200w.jpg
Repen­ser le supermarché…
Il a fal­lu revoir l’im­plan­ta­tion même de la sur­face de vente. Cer­tains pro­duits sont plus atti­rants que d’autres : les dvd, les whis­kies rares, les chaus­sures de sport …les éloi­gner des sor­ties. Alors que l’on peut y mettre les boîtes de haricots !
Les linéaires sont deve­nus plus bas pour évi­ter les zones invi­sibles du per­son­nel et des camé­ras de sur­veillance. Ils ont été pla­cés de façon à créer des culs de sacs : les voleurs en ont hor­reur ! En revanche les clients se sentent en sécu­ri­té quand ils ne sont pas envi­ron­nés par d’in­nom­brables entrées et sor­ties. Tes­co n’a donc créé qu’une seule entrée et sor­tie, ce qui ne sécu­rise pas les cri­mi­nels. Pas trop d’en­com­bre­ment pour les clients ?
store2-200w.jpg
Les zones extérieures.

Même réflexion pour les par­kings, où les entrées et sor­tie sont deve­nues plus étroites et la cir­cu­la­tion inté­rieure à cir­cuit unique avec des chi­canes et des culs de sacs.

Une signa­lé­tique abon­dante a été créée pour que les pro­prié­taires retrouvent aisé­ment leurs voi­tures. Sinon, ils cherchent et errent dans le par­king et res­semblent à des voleurs qui cherchent la voi­ture à voler, ce qui rend le repé­rage de ces der­niers impossible !

Main­te­nant les desi­gners de la marque tra­vaillent sur l’en­semble d’un site avec cette phi­lo­so­phie en tête pour repen­ser le super­mar­ché en tant qu’es­pace de sécu­ri­té et de plai­sir. Les nou­veaux desi­gns seront mar­qués par la recherche syté­ma­tique d’un sen­ti­ment de « bon­heur » loin de toutes craintes pour le consom­ma­teur. Et ne pen­sez sur­tout pas que c’est pour mieux consommer !