1983 : la Swatch

Le premier prototype est apparu en 1981. Une montre cheap, solide, en plastique avec 51 composants au lieu de 151, une lecture digitale et non pas numérique comme c’était la mode alors. Ce pari Nicolas Hayeck l’a tenté ‚avec le succès que l’on connaît, fruit de l’association d’une avant-garde technologique et d’un marketing très malin.Depuis la petite montre en plastoque a racheté des marques comme Blancpain, Omega, etc.