1919–1933 Le Bauhaus

Chaque desi­gner lui doit quelque chose. Sans cette mythique école le desi­gn pro­duit ne serait pas ce qu’il est aujourd’­hui. Son but était de révo­lu­tion­ner l’é­du­ca­tion en appor­tant une uni­té (on dirait trans­ver­sa­li­té aujourd’­hui) à l’en­sei­gne­ment de l’art. Pre­mière année : prin­cipes de base du desi­gn et des couleurs.Années sui­vantes appren­tis­sages dans des ate­liers d’ar­ti­sa­nats. L’im­por­tant étant de « faire ». Exer­cices de res­pi­ra­tion, gym­nas­tique, exploi­ta­tion des formes géo­mé­triques, des objets trou­vés, jus­qu’à des excès mys­tiques temporels(crânes rasés, vête­ments de moines, nour­ri­ture végé­ta­rienne), le Bau­haus ten­tait de conci­lier l’homme avec son envi­ron­ne­ment, sa spi­ri­tua­li­té et son intellect.En 1933, excé­dés par la pres­sion des nazis qui n’ap­pré­ciaient pas ces libre- pen­seurs, les maîtres ont déci­dé de sabor­der leur beau navire.