stp, dessine-moi un pylône…

C’est la demande qui a été faite à Olivier Frenoy (Concept Fresnoy Design). Pas banal, même quand on est spécialiste du design industriel.

Olivier partage avec Admirable les étapes d’une telle démarche et le pourquoi de cette création. Au départ 40 candidats ! Puis 20, puis 3 puis 1 choisi au printemps 2013.
Chaud !

Au printemps, les hirondelles rencontreront le design dans les airs…

admirable_design_frenoy_design.jpg

Innovation et terroir ? Un nouveau concept de pylône électrique…

Petit rappel historique
En juin 2011, RTE émet un avis de marché public pour la reconstruction de la ligne aérienne de 400 Kv entre Avelin et Gavrelle (Nord). Une quarantaine de dossiers de candidature sont envoyés, pour en retenir 20. 

En mai 2012, après soutenance devant un jury, RTE retient 3 lauréats dont le groupement :

  Concept Frenoy Design (agence de design industriel)

  TVA engineering (bureau d’études en électricité)

  INGE-St-Ar (bureau d’études structures)

La sélection du projet final aura lieu en janvier 2013, suite à des concertations locales auprès des riverains, des associations et des collectivités, qui choisiront le pylône retenant leur préférence. 

Parti-pris design
Notre démarche de conception design est associée à une démarche d’éco conception, avec un choix de matériaux recyclables en fin de vie de la ligne, à hauteur de 98 % d’entre eux. 

admirable_design_pylone_synergie.jpg
Le design du pylône Synergie se caractérise par les points suivants :

  Un signe novateur, épuré et minimaliste.

  Une signature fluide et végétale entrant en résonance avec l’environnement

  Des pylônes orientés dans le sens de livraison du courant, créant une distinction de signature pour cette ligne.

  Une implantation de la ligne en courbes successives, suivant les variations du relief et proposant une intégration mimétique avec le paysage.

  Des pylônes enterrés à plus d’un mètre de profondeur, assurant les labours à leur pied et redonnant aux agriculteurs une surface cultivable appréciable

  Une prise en compte des terroirs traversés : l’Arrageois, le Bassin Minier et la Pévèle, avec le choix d’une coloration des pylônes par terroir, en accord avec les particularismes locaux

La revalorisation de la biodiversité dans chaque terroir traversé est le troisième critère pris en compte pour réaliser des aménagements en concertation avec les conservatoires locaux et les associations de protection de la nature.