Apocalypse…et résurrection ! Une tendance ?

Jolan­ta Bak fon­da­trice et boss de « Intui­tion », cabi­net conseil en inno­va­tion et stra­té­gie de marques, décrypte les « méga ten­dances », phé­no­mènes socio­lo­giques et évo­lu­tions fon­da­men­tales de fond per­met­tant de réflé­chir à l’avenir de la socié­té, des marques et donc du design.
Dans ce nou­vel article Jolan­ta Bak explique un cou­rant qui tente récon­ci­lier le busi­ness et donc le desi­gn avec l’en­vi­ron­ne­ment et l’éthique.
Pos­sible ? Oui.

APOCALYPSE & RÉSURRECTION
admirable_design_serpent.jpg
Pho­to de Damir Sagolj – http://blogs.reuters.com/damir-sagolj/

D’un côté, les ima­gi­naires de l’apocalypse After Earth, WWZ, l’esthétique du chaos cap­tu­rée par le pho­to­graphe Damir Sagolj, les asiles psy­chia­triques déla­brés shoo­tés par Dan Mar­baix…) et de la sur­vie (les émis­sions comme Sur­vi­ror­man ou Man vs. Wild) inves­tissent les repré­sen­ta­tions média­tiques et artistiques.
admirable_design-logo-shamengo.jpgadmirable_design_shamengo.jpg
video du site Shamengo
De l’autre, face aux grands défis éco­no­miques, sociaux et envi­ron­ne­men­taux de demain, des ‘pion­niers’ s’organisent pour créer un monde meilleur : lan­cé en 2011, le réseau Sha­men­go por­trai­tise ces ini­tia­tives éco­lo­giques, sociales et soli­daires qui contri­buent à l’élaboration de nou­veaux modèles éco­no­miques et de nou­velles manières de vivre.
Cette ten­sion per­cep­tible entre sen­ti­ment d’apocalypse et efforts de résur­rec­tion cris­tal­lise l’un des grands conflits du XXIe siècle : celui qui oppose les Court-Ter­mistes aux Durables, les Voraces aux Fru­gaux, les éco­no­mies non envi­ron­ne­men­tales aux socié­tés conscien­cieuses, les nou­velles classes moyennes dési­reuses de jouir du pré­sent aux élites sou­cieuses de réin­ven­ter le monde et trou­ver un nou­veau paradigme…
A l’avenir, cet anta­go­nisme risque de per­du­rer. Tou­te­fois, comme en témoignent la mul­ti­pli­ca­tion des réseaux de ‘pion­niers’ et les ini­tia­tives de plus en plus prag­ma­tiques des Etats, ONG et Ins­ti­tu­tions (par exemple, la poli­tique des ‘Nudges’ mise en place par Oba­ma ins­pi­rée par l’économie com­por­te­men­tale et, son corol­laire, la psy­cho­lo­gie sociale), les Fru­gaux s’organisent de plus en plus pour ouvrir une troi­sième voie qui récon­ci­lie­rait le busi­ness, l’environnement et l’éthique.
admirable_designaltereco-.jpg

— -