Vues sur demain…

Le desi­gn est direc­te­ment tri­bu­taire de la vision éco­no­mique de nos marchés.Retour ligne manuel
Pour cette bonne rai­son, Admi­rable Desi­gn donne régu­liè­re­ment la parole à Phi­lippe Cahen, un expert des mis­sions en prospective.

admirable_design_ferme-verticale.jpgChaque jour des signaux faibles sont les idées qui passent sou­vent inaper­çues, de pros­pec­tive de demain. 

Signal faible 1 : le grand capi­ta­lisme du collaboratif
L’économie col­la­bo­ra­tive suit la même voie que celle d’Internet : au début, c’est un groupe de « copains » idéa­listes échan­geant entre eux. A l’arrivée ce sont des acteurs éco­no­miques capi­ta­listes tout ce qu’il y a de plus nor­mal. Airbnb par exemple est éva­lué à 10Md$ en bourse soit plus que Hyatt Hotels. Comme ses sem­blables d’Internet ou du col­la­bo­ra­tif, Airbnb est dis­cret sur son chiffre d’affaires. Mais l’argent levé devrait sur­tout payer les frais d’avocats car les condam­na­tions se mul­ti­plient, à New-York comme à Paris (9ème ardt). Lorsque l’économie de copains devient une source de reve­nus consé­quents pour cer­tains des copains, on quitte le col­la­bo­ra­tif pour aller vers le capitalistique.

Signal faible 2 : la ferme urbaine
Voi­la je crois 4 ans que je vous fais par­ta­ger mon inté­rêt pour l’agriculture urbaine et notam­ment les fermes ver­ti­cales. Toshi­ba se lance sur le sujet. La moti­va­tion est simple : les retom­bées de Fuku­shi­ma pousse les japo­nais qui achètent cer­tains légumes à la pièce à déve­lop­per une agri­cul­ture propre, sans pes­ti­cide ni sub­stance chi­mique. Toshi­ba va faire un test sur 2.000m², équi­valent annuel d’une pro­duc­tion de 3 mil­lions de salades. Pana­so­nic et Fujit­su font des tests au Japon, Sharp à Dubaï.
La ferme ver­ti­cale accé­lère dans le monde.
admirable_design_costco.jpg
Signal faible 3 : le hard-dis­count amé­ri­cain débarque en Europe.
L’enseigne amé­ri­caine Cost­co a ouvert à Séville. Jusqu’à pré­sent les ouver­tures d’européens en Amé­rique ou d’américains en Europe se sont sol­dées par des échecs. Cost­co est le cham­pion des grandes quan­ti­tés. Je retiens sur­tout que Cost­co c’est 1 réfé­rence pour 4m² (13750 m² et 3500 réfé­rences) quand un hard dis­coun­ter euro­péen (Lidl et Aldi) c’est 1,1 réfé­rences par m², 4 pour les soft-dis­count, mini­mum 12 réfé­rences par m² pour un hypermarché.
Le choix du peu de choix à outrance est astucieux.

Signal faible 4 : le vote FN
25 % de vote FN aux euro­péennes est un séisme. Can­ton­ner la réponse au FN par un dis­cours sur le racisme et la vio­lence est le ren­for­cer. Les res­pon­sables poli­tiques, syn­di­caux, reli­gieux doivent s’interroger pour­quoi les jeunes, les ouvriers, les syn­di­ca­listes FO et CGT (son­dage IFOP pour L’Humanité) sont le vote majo­ri­taire FN.
admirable_design_vienne.jpg
Signal faible 5 : Paris se met hors futur.
En France, il n’est pas bon d’être riche et de l’afficher. Londres est la ville qui attire le plus de mil­liar­daires au monde (72) contre 48 à Mos­cou, 43 à New York. Il ne faut pas oublier que les mil­liar­daires vivent avec des avoir (247 mil­liards € en UK). Londres abrite le plus beau gratte-ciel (au moins 300 m de haut) au monde en 2013, le Shard de Ren­zo Pia­no (306m de haut). Là aus­si, Paris refuse les beaux immeubles dès lors qu’ils dépassent 37m de haut. La seconde tour­la plus belle au monde est le DC Tower 1 de Domi­nique Per­rault à Vienne en Autriche, 250 m de haut.
La France exporte ses savoirs !

Signal faible 6 : la ville zéro déchet
Il faut avouer que les cali­for­niens ont le don de remettre en cause nos cer­ti­tudes et d’y par­ve­nir ! Sou­ve­nons-nous des beat­niks … et des loca­vores ! San Fran­cis­co a déci­dé de pas­ser à zéro déchet (zéro gâchis) en 2020 ! En fait, la ville est déjà à 80 % de recy­clage ou com­pos­tage. Trois pou­belles suf­fisent. L’encouragement finan­cier est de payer moins, donc de dimi­nuer les déchets. C’est le tri qui domine et non l’incinération pri­sée en France. Un pro­jet réa­liste peut moti­ver de larges populations.
admirable_design_dragon-2.jpg
Signal faible 7 : le mar­ché de l’espace est à un tour­nant crucial.
En jan­vier, j’ai insis­té sur Spa­ceX. Spa­ceX pré­sente Dra­gon V2 qui empor­te­ra jusque 7 pas­sa­gers vers l’ISS. L’espace mul­ti­plie ses acteurs et ses moyens de dif­fu­sion. Le russe Pro­ton vient de connaitre un nou­vel échec. Mais les solu­tions dans l’espace sont mul­tiples à part les satel­lites clas­siques : micro-satel­lites, diri­geables, bal­lons, drones, … à des alti­tudes variables dès 18 km.
Le mar­ché est encore ouvert pour 5 ans. Après, il sera trop tard.