Design thinking et biomimétisme, ou l’économie circulaire expliquée à ma mère…

Res­tez calmes ! Ce sont des sujets très simples et qui sont la chance du monde de demain… Car le desi­gn a un rôle à jouer pour lut­ter contre la pol­lu­tion, la raré­fac­tion des res­sources et le réchauf­fe­ment cli­ma­tique. Lais­sez Nico­las Butin et Brieuc Saf­fré, deux petits génies de l’a­gence de desi­gn Wii­thaa (déjà rien que le nom !*) vous expli­quer tout cela avec moult des­sins signés Flo­ra Sif­flet, des textes clairs et de nom­breux cas concrets, dans un bou­quin très sympa.
Vous êtes du desi­gn ? Alors lisez, c’est bon pour com­prendre com­ment le monde et plus pro­saï­que­ment vos clients, sont ame­nés à réflé­chir et agir… 

admirable_design_economie.jpgRegar­dez votre pommier…
Un nou­veau cou­rant souffle sur le monde de la recherche , des sciences et de la pro­duc­tion : celui d’ob­ser­ver com­ment pro­cède la nature pour se renou­ve­ler, éli­mi­ner, pro­duire, amé­lio­rer sans cesse depuis des mil­lions d’an­nées jus­qu’à ce que l’homme inter­vienne dans cette sub­tile alchi­mie pour tout déglinguer.
Dans la nature les déchets n’existent pas, pas plus que la pol­lu­tion. Tout ce qui est pro­duit est recy­clé. « La nature est tout sim­ple­ment une très bonne ges­tion­naire des res­sources et de son capi­tal ; elle innove et évo­lue en per­ma­nence, sans jamais com­pro­mettre sa propre sur­vie » dit Nico­las Butin.

L’é­co­no­mie naturelle ?
L’é­co­no­mie cir­cu­laire c’est en quelque sorte l’é­co­no­mie natu­relle qui peut donc avoir une por­tée inouïe dans les villes, les régions et les entre­prises. Encore faut-il une vision, une volon­té poli­tique, une méthode et …des pionniers.
Nico­las But­tin et Brieuc Saf­fré sont de ceux là ; même s’ils ne sont pas les seuls et heu­reu­se­ment, ils pré­sentent dans ce bou­quin très agréable à lire, leurs convic­tions étayées par des cas concrets et des sché­mas qui font tout com­prendre d’un seul regard. Bravo !
Signa­lons un élé­ment contem­po­rain sym­pa­thique : le finan­ce­ment de ce livre a été la résul­tante de finan­ce­ment col­la­bo­ra­tif sur le site KissKissBankBank.

Quelques para­graphes
admirable_design_nicolas-butin.jpg
LE MONDE CHANGE

 Dans quel monde vit-on ?

 Inno­ver selon les règles de la nature
(dont : Le desi­gn de la nature, Repen­ser le desi­gn et les sys­tèmes, les 10 règles du bon desi­gn, les rami­fi­ca­tions du desi­gn, vers le « desi­gn thinking »)

 Quel monde veut-on ?

COMMENT AGIR ?

 Se recen­trer et envi­sa­ger l’avenir

 Valo­ri­ser tousses res­sources et savoir-faire

 Upcy­cler tout son écosystème

CAS PRATIQUES
admirable_design_brieuc-saffre.jpg
Bon, et comme il faut quelques lignes pipoles,
voi­ci ce qu’en a dit Corinne Lepage, ancienne ministre de l’En­vi­ron­ne­ment et du Déve­lop­pe­ment Durable
« IL EST PROBABLE, ET EN TOUT CAS SOUHAITABLE, QUE CET OUVRAGE SOIT LU PAR DE TRÈS NOMBREUSES PERSONNES. ÉCRIT PAR TROIS JEUNES AUTEURS, IL CONSTITUE UN BALLON D’OXYGÈNE ET DONNE VÉRITABLEMENT ENVIE, PAR LES SUCCESS STORIES QU’IL RÉVÈLE, D’ENTRER DANS L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE ET PLUS GÉNÉRALEMENT DANS L’ÉCONOMIE DU NOUVEAU MONDE. »

Wii­thaa ? Vous avez trou­vé le sens du nom de l’a­gence ? Ce n’est pas un Anglais qui bégaie, c’est le nom abo­ri­gène d’un oiseau très créa­tif qui uti­lise tout se qu’il trouve pour fabri­quer son envi­ron­ne­ment et séduire les femelles… On aurait pu choi­sir un autre nom d’oi­seau plus fami­lier, mais avouez que cela aurait été moins drôle…

Allez voir le site du bou­quin et commandez-le