1926 René Lalique

Une belle pièce parmi tant d’autres de René Lalique (1860–1945), élève des Arts Déco, qui commence sa carrière en créant des bijoux pour Cartier et Boucheron. A vingt ans il ouvre son studio, à 26 ans achète une petite fabrique de bijoux. Son style est en rupture avec son époque. Il crée des bijoux pour Sarah Bernhardt, participe aux expositions. A 42 ans il ouvre une petite fabrique de verre coloré et gravé. François Coty, le L’Oréal de l’époque, lui commande alors les premières bouteilles de parfum, puis Worth, puis Roger & Gallet. La gloire ! Ses verres opalescents n’ont jamais pu être copiés au même niveau de qualité. La fabrique ferme en 1937 avant que la marque réouvre en 1945 sous l’impulsion de son fils Marc, année de la mort de son père.