1957 La machine à coudre Mirella

On la doit à ce desi­gner ita­lien qu’est Mar­cel­lo Niz­zo­li (1887–1969), qui lais­sa son nom dans le domaine de l’élec­tro­mé­na­ger et du desi­gn indus­triel dit fonc­tion­nel : mixer pour Nec­chi (même fabri­quant que celui de la machine à coudre ci-des­sus), pompes à essences pour Agip, bri­quets pour Ron­son, meubles de bureaux pour Arflex, sans par­ler de nom­breuses contri­bu­tion au desi­gn Oli­vet­ti de la grande époque.